OCTOBRE 2011

Un demi-million d’haïtiens est toujours dans les camps ‎

Camps en Haïti21 mois après le séisme de 2010

Un peu plus d’un demi-million de Haïtiens vivent toujours dans les camps de déplacés 21 mois après le violent séisme qui a frappé le pays, a estimé vendredi l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

La population totale vivant dans les camps en Haïti reste supérieure au demi-million près de deux ans après le tremblement de terre de janvier 2010 déplore l’OIM dans un communiqué. Malgré tout, il y a une certaine amélioration puisqu’en juillet, l’OIM estimait qu’ils étaient encore 1,5 million à vivre dans les camps.

Des zones de la capitale, dévastés par le séisme, reçoivent finalement l’attention qu’elles méritent et cela permettra à l’OIM d’augmenter la vitesse à laquelle nous facilitons le retour des familles dans leurs communautés, a déclaré le chef de la mission de l’agence onusienne en Haïti, Luca Dall’Oglio.

Pour l’ONU, la crise humanitaire en Haïti n’est pas terminée. La situation reste vulnérable dans les camps de déplacés a ainsi récemment déclaré Valérie Amos, la secrétaire générale adjointe de l’Organisation des Nations Unies pour les affaires humanitaires.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour sa part déploré le manque de vaccins contre le choléra pour administrer aux populations vulnérables en Haïti, où le nombre de cas devrait atteindre la barre des 500 000 fin 2011.

Voir toutes les actualités

Haïti Live, 28.10.11

Contactez-nous

S’il vous plaît, aidez-nous à vous aider. Quelque soit la raison, si vous souhaitez nous contacter, la façon la plus simple est de remplir ce formulaire et de cliquer sur Envoyer.

Vos Coordonnées

S’inscrire pour recevoir les alertes :



Ajouter un commentaire